Top
Ce développeur a créé AltStore, un App Store alternatif pour iOS, accessible sans jailbreak - Blog de Austen Jr. MOUITY
fade
3572
post-template-default,single,single-post,postid-3572,single-format-standard,eltd-core-1.2.1,flow-ver-1.6.1,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1300,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Ce développeur a créé AltStore, un App Store alternatif pour iOS, accessible sans jailbreak

Ce développeur a créé AltStore, un App Store alternatif pour iOS, accessible sans jailbreak

Cette boutique alternative contourne l’App Store d’Apple en automatisant un dispositif réservé aux développeurs. Son créateur estime que ce hack sera difficile à contrer par l’entreprise



Riley Testut est un petit malin. Cela fait quelques années que ce développeur travaille sur l’émulation de jeux vidéo sur iOS. En 2014, il avait notamment créé l’appli GB14iOS, un émulateur de jeux Game Boy qu’il diffuse en s’appuyant sur le programme Apple Developer Entreprise. Cette façon de faire est un peu risquée, car le but de ce programme est de permettre le déploiement d’applications mobiles au sein d’organisations. Face à cette utilisation abusive, la firme de Cupertino pourrait donc à tout moment révoquer le certificat de Riley Testut.


Mais le développeur californien a plus d’un tour dans son sac. Il vient de créer un système qui permet d’installer n’importe quelle application sur iOS, sans jailbreak et sans certificat Enterprise. Il lui permet même de créer toute une place de marché alternative à l’App Store. Il l’a donc appelée « AltStore ». Evidemment, au vu de son passé, la première application disponible dans cet espace est « Delta », un émulateur pour jeux Nintendo.

Comment est-ce possible ? Selon The Verge, Riley Testut a développé un logiciel baptisé « AltServer » qui, une fois installé sur un Mac ou un PC Windows, permet d’accéder au catalogue d’AltStore.
Il suffit ensuite de brancher l’iPhone ou l’iPad à cet ordinateur pour procéder à l’installation. La seule chose dont l’utilisateur a besoin est un « mot de passe pour application ». C’est un identifiant qui permet à une application tierce de se connecter à un compte Apple.

Cette technique s’appuie en réalité sur le « Free Provisionning » d’Apple, un programme qui permet à un développeur néophyte d’installer et tester son application iOS sur son terminal sans qu’il ait besoin de créer un comte payant sur le site Apple Developer. Cette installation se fait normalement au travers de l’environnement de développement Xcode.
Avec son logiciel AltServ, Riley Testut arrive visiblement à simuler cette procédure d’installation sans que l’utilisateur n’ait besoin de passer par Xcode. C’est donc un joli hack.


Des limites intrinsèques


En revanche, une application installée au travers du « Free Provisionning » n’a qu’une durée de vie de sept jours. C’est une limite imposée par Apple. Mais là encore, ce n’est pas un problème : le logiciel AltServ s’appuie sur la fonctionnalité de synchronisation d’iTunes par Wi-Fi pour réinstaller automatiquement l’application sans que l’utilisateur n’ait à s’en occuper.

Par ailleurs, ces applications sont forcément limitées au niveau des fonctionnalités, car le « Free Provisionning » ne permet d’accéder qu’à des librairies de base d’iOS. Les fonctions évoluées comme Fonts, Apple Pay, CloudKit, Push Notifications, Siri ou Wallet n’y figure pas.      

Apple ne va certainement pas rester les bras ballants. Néanmoins, Riley Testut pense que sa méthode de contournement est pérenne. Pour empêcher de telles installations, Apple n’aurait pas d’autre choix que de supprimer totalement le « Free Provisionning », ce qui serait bien trop radical. Nous verrons bien.    


Source: 01net

admin
No Comments

Post a Comment

Résoudre : *
19 + 24 =